« La protection des femmes exige une coopération entre la justice et les services de psychiatrie »

Il faut une « vraie démarche thérapeutique » avec les auteurs de violences adressés par la justice aux services psychiatriques, inexistente à ce jour, s’insurge, dans une tribune au « Monde », le psychiatre Pierre Murry.