« Tant que l’Europe fermera les yeux sur la finance illicite, c’est tout le système politique qui sera en péril »

Pour ne plus laisser sans surveillance ses frontières financières et contrer les flux illicites qui traversent le marché unique, l’Union européenne a instamment besoin d’un nouvel organisme consacré à la lutte contre le blanchiment, plaide, dans une tribune au « Monde », le journaliste franco-britannique Ben Judah.